Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Le morgellon et l' ayahuasca ...un pouvoir détonnant .Le voyage est spirituel pour l'un comme pour l' autre. Bientôt je pourrai expérimenter le "kambu". C' est de la bave de grenouille que l'on applique sur une petite brûlure.C'est un reméde très puissant qui entraîne une désintoxication du corps.

M. trépigne d'impatience. Son séjours en psychiatrie lui est pénible. Elle ne peut s'alimenter et se soigner comme elle l'entend. Pourtant, pour se soigner du morgellon ceci est indispensable. Il s'agit de veiller à son alimentation et de prendre les remédes naturels adéquats et personnels. En ceci le morgellon est un excellent témoin de santé et il force à la désintoxicaion.

La recherche des traitements naturels entraîne une dynamique , un mouvement de l'être, voir un retournement qui peut être très bénéfique pour la personne.

En tous cas , elle en a besoin . Il ne peut y avoir de guérison sans ce changement d'alimentation et sans une relation avec une plante ou un reméde naturel.

Combien de temps M. va t' elle tenir ce mauvais régime auquel elle est soumise dans cet hôpital  ?

Bien sûr, le traitement de neuroleptique fait son effet. Mentalement cela va mieux, beaucoup mieux. Elle est sortie de cette sorte d'autisme. Le comportement paranoiaque s'est fortement estompé, elle est beaucoup plus lucide.  Les souvenirs de tout ce qui c' est passé semblent présent mais c'est comme s'ils étaient derriére un épais brouillard. Son projet de vivre seule et de reprendre une activité professionnelle se construit. Dans ce sens, M. va s'en sortir. C'est ce qu'on lui demande. Le "on" étant le systéme médical , la famille, des amis...... un projet de vie . Un projet de vie où il n'y a pas de place pour le morgellon.

Ce projet de vie pour l'aprés hospitalisation se construit à l'hôpital , avec un assistant social et un psychiatre. A  ce jour nous n'avons eu qu'une seule rencontre.C'est assez lamentable.

La maladie du morgellon est niée. La seule préoccupation du médecin consiste à administrer à M. le meilleur neuroleptique possible. La dimension familiale, le systéme familial est en pratique nié également.

Je suis perplexe sur la qualité de cette prise ne charge.

Quel dommage que je n'ai  pas été suffisamment crédible par rapport au morgellon. En rester à une histoire de couple ou de parasitophobie c'est masquer la réalité de ce que nous avons vécu. Méconnaître cette maladie c'est aussi méconnaître les dangers liés aux risques de contaminations.

Cependant comment leur en vouloir outre mesure, le morgellon est une maladie si étrange et tellement "sournoise".

A ce jour, ils sont rares les médecins qui nous ont accordé une réelle attention, cela c'est bien regrettable.

 

Derniérement M. a consulté une nouvelle fois un dermatologue, ce lundi à l'extérieur de l'hôpital. Lésions psychosomatiques....rien de plus. Autant dire "un coup dans l'eau ", un de plus.

Combien y a t'il de cas de morgellon en Belgique ? Dans le cadre médical actuel il ne peut pas y en avoir. Il n'y a pas de place pour le morgellon dans leur canevas théorique. Ce qui n'est pas connu est renié .

Dans la réalité M. serait elle encore un cas unique en Belgique ? 

Comme il est difficile d'entrer dans notre histoire. je n' en étais pas vraiment conscient. Cette histoire est élucubrante mais elle est vraie. Tout ce que j'ai écrit dans ce blog est l'entiére vérité , à 99%. Mais cela ne suffit pas, la vérité à elle seule ne peut convaincre. Pourtant il y a de nombreux sites actuellement, beaucoup de témoignages et aussi des anayses médicales mieux orientés. Les conclusions  vont toutes vers une meilleur compréhension du morgellon comme étant une maladie nouvelle et encore incomprise. Une maladie physique pouvant entraîner des troubles psychiatriques et non l'inverse.

Sans doute devrons nous attendre un rapport officiel du CDC pour qu'il y ai une meilleure reconnaissance de cette maladie. Mais c'est aussi une belle illusion car si mes sources sont exactes le CDC va étendre son enquéte à plusieurs états et bénéficier d'une enveloppe budgétaire à hauteur de ses revendications.  C'est trés bien mais cela va encore prendre du temps. Si avec un budget de 360.000 dollards le CDC  mis plus de 4 ans pour en arriver là, avec un budget 10 fois plus élevé il pourrait bien mettre 40 ans avant de conclure. 

Clairement , et qu'importe son origine, sa causalité, le morgellon renvoi à quelque chose d'énorme : OGM ? biopesticide ? expérience de haute technologie sortie d'un laboratoire ?  arme biotechnologique ? maladie due aux E.T. ? aux chemtrails? Nous avons le choix. Il y a de tout sauf du naturel et du quelquonque .

Débusquer le morgellon en Belgique .. une illusion, rien de plus . Les mentalités sont trop fermées. Le conditionnement mental est très puissant dans nos sociétés. L'endormissement est profond, seul un cataclysme réveillera les dormeurs.

La crise financiére, monétaire qui se prépare sera très violente. Ces répercussions seront désastreuses pour le bien être et l' égalité sociale. Il pourrait s' en suivre des guerres civiles là où auparavant nous ne pouvions l' imaginer. La France pourrait très bien en être écrasée, disloquée. De plus un accident nucléaire de grande envergure est devenu un risque non négligeable. Au moment de leurs érigations, il n' pas été tenu compte des conditions climatologiques extrémes ni des changements climatologiques qui s'annoncaient.

De nos jours l'imprévisible est grand et menacant. Certains sites nucléaires en France sont devenus potentiellement des sites dangereux. Les menaces de crues, d'innondations ou à l'inverse de sécheresse, de séismes liés à la terre ou aux vents sont de plus en plus certaines. La probabilté qu'un incident grave survienne augmente sans cesse. La progression devient arithmétique.

Mais est encore utile de vouloir combattre ce mal qui ronge nos sociétés, ce pouvoir sans conscience qui est la ruine de l' âme collective ?

Ces temps sont ils au combat ou à la fuite ?

Et puis, comment combattre ? où fuir ?

Partager cette page

Repost 0