Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 20:58

25/03/2011

 

L'économie mondiale est en risque de fusion !

L' ampleur de la dette mondiale lui donne un air de montgolfière prète à s' enflammer .

La terre gronde et remue, les eaux s' empoisonnent, le ciel se toumente .

 

 

M. a été hospitalisée dans un service psychiatrique à Bruxelles ! Enfin....aprés 2 ans de toumentes et un mois pour une procédure en justice de paix.

Sur la porte de l'appartement,  M. a placé un écriteau " interdit aux médecins et aux parasites. Taxe d'entrée : du papier cul "

Je traduis  : j'ai besoin d' aides médicales pour me débarasser de ces parasites et je me suis fait chier à vous attendre !

C'est une version !

 

Cher (s) docteur (s),

 

Mon épouse est victime de la maladie du morgellon depuis 2003/2004.

Cette maladie est bien réelle.

Dans ce blog , je raconte une histoire,  elle est vraie .

Entiérement vraie.

Si j' y exprime des " élucubrations " il vous faudra  reconnaître que le morgellon est lui aussi " bien élucubrant .

Le morgellon c'est un mystére. Il nous concerne tous .

Est-ce encore du délire, de nos jours, que de croire que notre humanité est au bord d'un abîme ! Que les extraterrestres existent et qu' ils sont en interférence  avec notre temps ?

Est ce du délire que de croire aux prophéties ?

A Jésus, le fils de l'homme !

Le domaine des croyances est sans fin. C'est un domaine royal et sacré !

 

Voici mon crédo..

 

Il y a de nombreux sites au sujet de cette maladie émergente.

Là-bas, aux E-U ils sont plus de 15.000 personnes à en être atteint.

Les images et les vidéos sont nombreuses. Elles étonnent par ce qu' elles dévoilent.

Je vous souhaite une fructueuse recherche et j' espére que celle çi pourra vous amener sur la voie d'une meilleure connaissance du psychisme et de la nature humaine !

 

Mon épouse a besoin de soins, pour son état mental comme pour son état physique.

Elle souffre de cette maladie depuis longtemps . Jusqu' a présent nous avons rencontré davantages de suspicions et de dénis du corps médical qu'une aide réelle basée sur la compréhension, l 'acceptation de cet état particulier .

Voici quelques réflexions et observations.

Je ne suis pas médecin ni psychologue, j' ai cependant travaillé plusieurs années dans le secteur de la santé mentale ( service d'urgence en psychiatrie à l'hopital Brugmann, foyer de post-cure, accompagnement d'enfants caractériels, travail de recherche sur la maladie de l'alcoolisme avec le professeur I. Pelc.) en tant qu' éducateur, assistant social et thérapeute. Pour le reste, je suis autodidacte .

Ceci m' autorise à mettre des termes plus spécialisés sur ce que j'ai constaté et vécu pendant toutes ces années.

Je peux donner des exemples concrets mais ceci dépasserait le cadre de cet article. Je vous les réserves pour le cas échéant.

Depuis septembre 2008 , mon épouse a glissé vers un état que je qualifierais de " borderline " .

Actuellement son état mental est dominé par la confusion des idées, les pensées délirantes et paranoiaques, les idées obsessionnelles, les violences verbales et par les dommages liés aux assuétudes de l' alcool et du tabac.

D' une maniére plus générale, les bonnes intentions sont mises en pratiques de maniéres maladroites, désordonnées  et finissent par tourner au contraire de leurs objectifs de départ.

L' autodestruction est fréquente, elle me semble être davantage la conséquence d'une altération des capacités psychomotrices et une diminution des capacités cognitives que la suite d'une intention agressive. entraîner la perte de Cependant le sabotage inconscient c' est souvent manifesté en prenant des formes variées et subtiles.

L' absence d' autocritique est omniprésente depuis plus de 2 ans ! Le soliloque est fréquent et devient facilement de la logorrhée .

Ce n'est pas tout, son état psychologique se singularise aussi par les symptômes typiques de la maladie du morgellon.

Du brouillard dans la tête, des troubles de bipolarité, de la fatigue parfois extréme, des troubles du sommeil, une amplification et une altération des perceptions auditives, des " chocs électriques ", une hyper-émotivité et sensiblité accrue aux  différents phénomènes ondulatoires tels les ondes électromagnétiques .

Une mixité avec un phénomène halllucinatoire et celui d'une réelle distorsion ou sensibilisation extréme est très possible.

La recherche de bénéfices secondaires ou compensatoires sont  normalement présent ainsi que certaines interactions plus névrotiques .

Le "grattage" des plaies, une sorte de curetage,  c' est manifesté très tôt. Il se pourrait qu'il soit légitimé par les "choses" qui sortent de la peau et qui resteraient accrochées dans les plaies . C' est un phénomène courant chez les personnes atteintes du morgellon. Ce n'est pas à vraiment de l' automutilation.  Ce serait plutôt un  " auto-curetage " .

Les dispositions psychiques qui le créent sont davantages liés à la présence indésirable d'un corps étranger qu' il s'agit de retirer. Le parasitage biotechnologique est réel et il entraîne des manifestations psychiques encore inconnues.

Le changement de personnalité apparait bien évidemment en corolaire de toutes ces altérations existentielles  et corporelles .

Dés l'apparition des premiers symptômes mon épouse s' est soignée avec des traitements " naturels ". Les traitements allopathiques ont été expérimentés également mais sans succés visible .

Elle a essayé diverses psychothérapies, des traitements homéopathiques et la médecine ayurvédique en Inde.

Les résultats ont étés fragmentaires et ils n'ont jamais pû empêcher le retour des symptômes physiques tels que nous les connaissons.

A ce niveau, vous trouverez de plus amples détails dans la littérature qui circule à ce sujet sur internet.

Les symptômes physiques possibles sont trés nombreux. Il y en aurait plus d'une soixantaine et cette liste n' est pas exhaustive.

Je ne pourrai être plus précis en ce domaine. Je me souviens d'infections nasales à répétions , d' infections dentaires, de pertes de sang, de diarrhées pouvant durer plusieurs semaines et plus récemment des maux de tête .

Je n' ai pas remarqué de symptômes liés à des troubles neurologiques hormis un syndrôme confusionnel. Un début de syndrome de Korsakof n' est pas à exclure vu l'importance de sa consommation d'alcool.

A deux reprises, au portugal (aout 2009) et en Belgique (décembre 2009)  j'ai donné à M. du risperdal ceci afin de sortr d'un état de crise ingérable. Bien entendu, j' ai fait ceci avec l'accord du docteur J. ,d'un psychiatre (au Portugal) et d' un médecin généraliste en Belgique.

Donner à M. un neuroleptique à son insu n' était pas quelque chose d' aisé et de confortable pour la conscience. Néanmoins, à chaque occasion cela avait amené un résultat probant. J' avais administré une dose minimale pendant un mois  pour ensuite diminuer très progressivement le dosage.

nous avions pû ainsi nous sortir d'une situation extrémement éprouvante.

Par la suite en mai 2010 , quant son état mental c' est à nouveau détérioré, j'ai réessayé mais cette fois sans la même réussite. La conviction du bon chemin n'' y était plus, du reste M. était devenue très méfiante. 

Quant à ces "choses " qui sont sorties de la peau de mon épouse, voici ce que j' ai vu et touché :

 

J' ai utilisé une loupe d'orfévre pour mes observations . Certaines manifestations n' ont durées que quelques mois, d'autres des années. Voici plus d'un an que je n'ai plus rien observé, respectant ainsi la volonté de mon épouse de ne plus regarder.

Des grains noirs  (1mm.) à profusion et sur de nombreuses parties du corps.

Des petites choses dures (2mm à 3 mm.) ressembant à des petits bouts de bois, de la paille, des petites pierres de couleurs foncées et d'autres transparentes .

Des fils noirs , souvent enroulés comme en cocons. ( 1 an vers 2006  )

Des fils noirs "animés " (5 cm )
Des vers blancs.

Des parties d'insectes  genre ailes de moustiques, parties d'araignées.

Des insectes vivants ne sont pas à exclure.

Un produit blanc et visqueux, en petite quantité et à la base des poils .

 

Je vous réserve l' histoire de nos antécédents familiaux ainsi que notre intinéraire médical .

Durant toutes ses années , j'ai essayé d'aider mon épouse de la meilleure maniére possible.

Nous formions un couple uni et les expériences de la vie nous avait donné une force commune, celle de la solidarité et de la confiance.

J' ai utlisé toute mon énergie et  toutes mes compétences de la relation d'aide  ( analyse transactionnel, pnl, hypnose transcendentale ).

Nous avons voyagé, nous avons dansé. Nous avons priés.

Nous nous sommes ruinés, nous nous sommes battus, nous nous sommes déchirés .

L'horreur, la perversité, et toutes ces morsures au corps, au coeur et à l'âme que nous a infligé cette maladie du morgellon a anéanti petit à petit, comme dans une habile torture, notre vie dans toutes ses dimensions.

 

Je suis un homme perturbé . L'homme ordinaire a été amené à vivre une histoire extra-ordinaire .

Aujourd'hui je n'ai pas d'autre choix : l' ascension ou la dépression .

J'ai choisi et c'est pour cela que je vous parle ainsi. Ma thérapie passe par le combat.

Outre mes inquiétudes et mes doléances vis à vis de l'état de santé de celle avec qui j'ai partagé plus de 30 années de vie commune, je tiens également à vous faire part de mes préoccupations vis à vis de la propagation et des risques de contaminations que la maladie du morgellon entraîne.

A mon sens, il ne s'agit pas de prendre cette considération de contagiosité à la légére, surtout dans un milieux hospitalier.

Le morgellon est bien réel même s' il résiste aux analyses courantes prévues pour les cas d' infections parasitaires.

Le degré d'élaboration de cet artefact biotechnologique est sans commune mesure avec les connaissances coutumiéres  en médecine traditionnelle d' aujourd'hui .

J'espére que vos connaissances en nanosciences et en physique quantique vous permettrons une meilleure approche de ce fléau.

La maladie du morgellon nous menace, potentiellement, tous.

J' espére de tout coeur que vous puissiez vous en rendre compte, en constatant toute la profondeur, la hauteur et la largeur de cette maladie émergente, énigmatique, controversé et dont la mystérieuse équation rejoint tout le surréalisme de notre époque .

Mon  premier article date d'avril 2010 ! Le morgellon n' avait pas laché prise. La situation était ingérable ...nous étions reparti pour un voyage aux bords de l'enfer .

Alfalfa....?

Mon retour en Belgique est prévu pour le 3 avril !

 

Salutations cordiales

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires