Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 05:51

 

La vie nous vient de l' infiniment petit !

La Vie...Là où les chimistes et les biologistes ne pouvaient que décrypter des organisations super-complexes de molécules et de réactions chimiques et électriques, sans en épuiser tout le mystére, les physiciens du quantique ont ouvert une porte sur une compréhension différente de l'origine de la vie et de ses lois.

Les effets quantiques qui animent le monde du vivant sont déconcertant pour l'esprit humain. Les lois qui occupent l'espace de l'infiniment petit sont semblables aux " miracles", elles défient la raison !

Qui donc ne connaît cette histoire du chat en physique quantique ?  Dans la boite noire du " tout petit ", le chat est à la fois mort et vivant. En même temps. C'est ce qu'on appelle la superposition des états. Un don d'ubiquité.. ..comme dans le récit de saints, ceux là qui pouvaient être ici et là-bas, en même temps !

L'effet tunnel représente un autre fonctionnement de cette organisation du vivant. Une particule qui sans avoir une énergie suffisante pour franchir une barriére dite infranchissable peut y arriver . elle dispose d'une probabilité non nulle pour accomplir cette tâche " impossible ".La transmission instantanée d'une information, d' une particule à une autre, sans qu'il y ai contact entres elles , constitue un autre fonctionnement mystérieux de cette réalité du " tout petit".  Une sorte de télépathie entre particules.

.......

M. est hospitalisée en psychiatrie, à défaut de mieux. Cet hôpital à son adresse rue de la luzerne . 

La luzerne !  Ethymologiquement ce mot vient du latin luzerna qui signifie "lampe". Cette légumineuse , l'une des plus cultivée au monde, doit son nom au fait que ses graines sont brillantes.

Un peu curieusement, je ne suis plus à une coincidence près, le synonyme de luzerne c'est "Alfalfa". "Père de tout les aliments" selon une ancienne traduction arabe.

Le morgellon c'est vraiment une maladie étrange.

Pourquoi n' est elle pas être une forme de parasitophobie ? D'abord, mais ceci est personnel, j'ai constaté des centaines de fois que ces "choses" sortaient de la peau de mon épouse. C'était bien du réel, c'était visible, palpable, cela avait de la consistance.

Pendant plus de 3 ans nous avons cherchés . M. a fait les examens et les biopsies nécessaires et tous les résultats ont étés négatifs. Les échantillons qu'elle avait amené ont étés analysés et la réponse était que ces "contaminants" provenaient de l'extérieur du corps. Pour les médecins ce n'était pas possible que cela puisse sortir de son corps. C'était "incroyable" pour eux. Et pourtant, toutes ces manifestations continuaient ( Grains noirs, petits bouts semblables à des "pierres", "du bois", des fils noirs, parfois animés,parties d'insectes (ailes genre moustique, arraignée..)

Fin 2007, j'ai découvert le morgellon sur internet.  Là-bas aux EU  plus de 12.000 personnes en souffrent . Auparavant nous n'avions pas de connection car nous étions en pleine campagne Portugaise et nous n'avions pas de raccordement de téléphone.Les symptômes étaient exactement les mêmes. Nous ne pouvions pas en douter.

Comment M. aurait elle pû faire pour se créer une telle maladie par l'esprit ?

Pourquoi le morgellon résiste t' il aux analyses et aux biopsies ? Y répondre c' est entrer dans un épais mystére. Le morgellon se cache, il se conduit comme un être vivant. Du vivant et donc doté d'une intelligence, d'une intentionnalité, d'une volonté naturelle de "survie" et de reproduction.

A ce jour, que savons nous de son fonctionnement ? 

Voici une interprétation, ce n'est pas la seule, évidemment :

Le morgellon est au départ comparable à un robot de dimensions de l'ordre de quelques nanomêtres. C'est un nano-organisme. Il est programmé. Par une sorte d'auto - assemblage, incluant sans doute un biomimétisme, il va se développer en se servant de la matiére de l'ADN et de l'énergie de son hôte ( un humain ou un animal ou un insecte). 

Il va " créer " des formes de vies différentes  : insectes , bactéries , virus et champignons; en se conduisant lui même comme un organisme vivant. il peut s' alimenter en énergie, s'activer et se reproduire. 

Il est intéressant de noter que cette quadruple infection bénéficie d'un quorum sensing, une forme d'intelligence lié aux développements bactériens et davantage encore si nous considérons l'ensemble I + B + C + V.

Les champignons et les parasites ont eux aussi leurs scénarios pour manipuler leurs proies.  exemple du cordyceps (http://en.wikipedia.org/wiki/Cordyceps)

De cette maniére , nous pouvons entrer plus profondément dans son étrangeté. Le morgellon en tant que nano-organisme n'a pas été conçu par "hasard". Il s'agit d'un artefact combinant des hautes technologies afin de créer des "nanosbugs", c'est à dire , des " machines" qui vont se comporter comme des organismes vivants.

D'où pourrait provenir un tel "monstre" technologique, un tel savoir, une telle maîtrise de l'infiniment petit ?

D' un laboratoire clandestin ?

Si le développement extraordinaire des nanosciences et des applications technologiques qui en découle nous permet d'en supposer la réalisation, nous pourrions bien entendu nous poser la question de son opportunité.Le morgellon en tant qu'artefact biotechnologique est un envahisseur de la vie "naturelle". Sur le plan de l'humain, cet envahissement entraîne de nombreux symptômes physiques et psychiques . Il est source de grandes souffrances.

Curieusement, en ne réagissant pas aux traitements allopathiques habituels, en ne se dévoilant pas aux analyses courantes, il est également source d'une grande controverse dans le monde médical et scientifique. Comment ne pas lire dans cet ensemble, un plan "machiavélique", une volonté de nuire, de détruire ou encore de provoquer la querelle, la discorde?

Par bien de ses aspects, dans une lecture plus spirituelle, le morgellon se conduit comme un  "être diabolique ". C'est un "diviseur".

Dans notre histoire et aussi invraisemblable qu'elle puisse être, la dimension spirituelle est primordiale.

Le labyrinthe, les extraterrestres, la mafia, les synchronicités, mes blessures et brulûres sans douleur, constituent des faits réels. Ici nous ne sommes plus dans un récit imaginaire, un essai d'interprétation d'une réalité dont l'essence est invisible, mais dans un récit factuel.

M. et moi,nous sommes "croyants" , enfin M. l'était auparavant. Actuellement ce qu'elle vit sur le plan spirituel est indicible. C'est très vraisemblablement un combat, une lutte intestine ! ( N.B. dans les symptômes physiques des personnes souffrant du morgellon , les problémes d'intestins sont recurrents)

Sur la scéne existentielle de ma vie, ces éléments constituent une trame indélébile. Je ne puis, en aucune façon, en faire l'économie. Tout se doit de concorder car ce tout est réel. 

J'ai déclaré précédemment que le morgellon pourrait bien être une maladie due aux extraterrestres ou pour le moins, qu'ils  s' en préoccupent également au point de se manifester et d'interférer dans notre vie.

Les arguments que j' avance sont basés sur  mon expérience concréte. Des " traces " d' extraterrestres, j' en ai vu ( vision et signes dans le ciel). Mais en plus ils tiennent comptes également d' une profusion de témoignages (photos, récits , vidéos, peintures anciennes). Ces témoignages, ces informations, sont de nos jours, via internet notamment, à la disposition de tout le monde.

D'autre part, une lecture éclairée des écritures saintes ne contredit en rien l'existence d'extraterrestres . Ainsi, cela ne m' indispose nullement que le christ, le fils de l'homme, soit un "extraterrestre",  qu'il soit fils d'un être divin , le père céleste, et d'un être humain, d' une femme . Cette version est parfaitement compatible avec une lecture bilblique "sans oeillére".

Donc, fortifié par les acquis des sciences d'aujourd'hui, pour lesquelles l'impossible devient de plus en plus une notion réfutable ( à lire ces récits de scientifiques parlant de cure de jouvence, d'immortalité, de voyages dans le temps et de mondes paralélles) je suis persuadé que notre compréhesion de la vie et de ses mystéres sont à inscrire dans une vison cosmogonique. Dans une vision où ces notions de "miracles"," d' éternités", " d'intemporels " sont parfaitement lisibles, acceptables et compréhensibles.

L 'homme est un être spirituel et symbolique !

Par la grâce du "très haut", qui est aussi le "très bas", nous pouvons entrer dans une réalité " infiniment " plus riche, " infiniment "plus complexe, " infiniment" plus édifiante que celle dans laquelle nos sociétès comtemporraines ont enfermé "l'homme", cet être naturel et sur-naturel.

Se savoir " fils " d'un pére céleste , par la foi, se savoir promis à entrer dans une vie qui ira de "pérénité en pérénité", c' est entrer dans une joie inaltérable.  C' est oser braver tous les "diables", tous les démons fussent ils humains, toutes les maladies, toutes les miséres de la vie.

Ainsi, je sais, qu'un jour le mystére de cette maladie sera dévoilé. Qu' un jour M. et tous ceux qui souffrent de cette horreur technologique seront délivrés. Ils seront soignés et consolés. 

L' idylique n'est pas qu' un rêve, c'est aussi une promesse qui nous vient de notre père céleste, Lui, le créateur du cosmos.

Là, dans un lointain, au delà du passage étroit, un soleil radieux, un papillon danse, une enfant rie et chante... et c'est pour toi.

Le bonheur...c'est du vivant.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires