Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 09:27

link

link

link

link

 

M. !

 

Depuis une quinzaine de jours les résonnances sont revenues. C'est évidemment très handicapant. C' est bien plus qu'une simple gêne auditive. C' est des vibrations éprouvantes et déstabilisantes . Elles accroissent la confusion mentale de M.

Difficile de dire d'où cela vient. Il semble qu'il n' y a pas d'endroit précis. Quant nous allons à la plage , c'est pareil. Parfois il n' y a pas moyen d' y rester, cela " bourdonne " de trop pour M.

Bien sûr dans les endroits où il y a beaucoup d' habitations et des commerces , qu' il y ai plus "d'ondes", d' émissions radio, c' est assez normal.

Mais même ici, dans la pampa, M. doit se ballader avec un casque et écouter de la musique pour supporter ces nuisances auditives.

Mais il se pourrait bien qu'il y ai plus que cela, qu'une gêne dans les oreilles car c'est  aussi le mental qui est menacé.

Quant à toutes ces "choses" qui sortent de sa peau , c' est toujours pareils. Il n' y a, apparemment, plus de fibre ni d'insecte "vivant " mais les grains noirs, les petits " bouts de bois" et  les petites " pierres " continuent de sortir.

Les lésions sont moindres mais toujours présentes, dans le visage surtout.

Donc, depuis quelques jours M. est à nouveau très perturbée mentalement.  D'abord il y a beaucoup de confusions au niveau des choses , des objets. Continuellement elle les déplace, les range dans un ordre où les couleurs et les relations analogiques dominent. 

M. écrit beaucoup, son histoire , sa piéce de théatre , son livre. Cela pourrait être une bonne thérapie en soi mais ici, le mélange de souvenirs et la confusion omniprésente en font quelque chose où le drame véritable ne peut plus que se lire dans le filigrane de son histoire.

Son discours est redevenu très versatile, les idées sont décousues comme les mots et les réflexions. Elle passe si facilement du coq à l' âne.

Sa consommation de vin a évidemment augmenté, c'est son médoc, dit elle ! 

Les nuits, elle dort très peu, 3 ou 4 heures pas plus. Parfois comme hier et avant hier elle n'a pas dormi du tout , soit  2 nuits blanches d' affilés ! Et sans que cela se traduise par des signes extérieurs de fatigue . 

Depuis quelques jours , c'est pour moi l' enfer qui recommence. Je vois bien comment cela évolue et vers quoi elle va..

A ce rythme c'est un nouvel épisode psychotique qui s'annonce. 

Le matin il arrive fréquemment que je retrouve tout sans dessus dessous ! 

Notre faculté de dialogue sans ressent bien évidemment. Il reste quelques moments de "demi-lucidité"... C'est parfois les plus éprouvant car nous voyons bien que nous sommes dans une situation " impossible ", une impasse,  un cul de sac, un drame sans solution .

Mon attitude n' est pas toujours des meilleures. Certes j'essaye de mon mieux de l'aider, de supporter cette situation, d' en rire même car parfois, c'est vrai aussi, que nous passons des moments magiques et exceptionnels.

Mon probléme reste mon humeur du matin quant tout tourne mal dans ma tête. Lorsque je ne me contrôle plus j'ai des mots durs et je peux devenir  agressif, hargneux voir violent . Le " petit homme " est ainsi.

J' ai souvent relaté les faits étranges qui accompagnaient notre drame. Aujourd'hui j'en suis toujours à me demander qui est cet intervenant extérieur, quelle est sa nature , son objectif ?

Si le morgellon est bien causé par les chemtrails et que Haarp est  vrais,  où allons nous ?

Quelle terrible génocide pour l'humanité ! 

 

Le morgellon...une arme diabolique visant le contrôle mentale des populations via les chemtrails et haarp ?

A ce jour, j' ai plus de raisons d' y croire que d' en réfuter la possibilité?

Et que faire avec cela ?

 

Aujourd'hui 04 mars je fête la naissance de mon fils R. Il était prêtre dans l' église catholique, il est décédé en 2001 après 6 mois de sacerdoce. A cette époque nous ne connaissions pas encore le morgellon mais nous avions déjà eu affaire avec la mafia portugaise. Nous étions tout au début de notre maléfique aventure......

Le jour de son enterrement, un 6 décembre , l' église du petit village où il officiait débordait de monde.

C'était un garçon joyeux qui aimait la vie, les gens, la nature. Il était bon comme le pain et spirituel comme le vin.

 

Ce jour là, un 6 décembre ,un vol étrange de papillons dans l'église à séduit mon coeur et mon esprit.

 

Que notre père, le céleste, nous bénisse. Puisse t ' il nous pardonner nos péchés innonbrables et que par la sainte volonté de son fils, Jésus, lui, le fils de l'homme, puisse t' il nous bénir, nous relever de la mort et nous attirer vers l' éternelle lumiére.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires