Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 21:14

 

 

Cette histoire de chemtrails est époustouflante et terrifiante aussi.

Le lien avec la maladie du morgellon a été mis en évidence par le professeur Staininger. C'est une preuve scientifique comme celle de cet expert en "radar", celui qui s'exprime dans cette vidéo au sujet des chemtrails.

Il y a de la matiére, de la consistance dans leurs arguments.

Le probléme bien entendu c'est que cela n'a rien "d'officiel " . Pour en ariver à cela ...c'est tout un chemin et nous en sommes qu' à la premiére étape.

 

Dans l' unité de psychiatrie où survît M.le meilleur travail psychiatrique est celui de la femme d'ouvrage.

Cette conclusion est dure mais elle est logique.

Dans un systéme aussi incohérent, inadapté, aves des ressources humaines nettement insuffisantes que peut on espérer de plus ?

Cette situation est ignoble en soi. C'est des centaines et des centaines de personnes qui souffrent de cette incurie et elles sont dans l"incapacité de s'en défendre , de s'en protéger.

Bien sûr,  les psychotropes, les neuroleptiques exercent une action pertinente sur le comportement, sur les flux psychiques qui troublent " l'esprit".

Cependant il s'agit de les administrer avec intelligence et en connaissance, selon un diagnostique juducieux, basé sur des observations équilibrées d'un personnel compétent et attentif.

Ici on en est loin .

M. devrait sortir ce dimanche. Aujourd'hui elle a pu voir une assistante sociale pour préparer cette sortie.

voyons..

Voila plusieurs jours que M. déprime. Elle est habillée de noirs, elle pleure souvent...C'est parfois assez hard. Il me semble qu' il lui reste des idées quelques peu "parano" aussi.

Sa déprime m'inquiéte . J'entends bien ses "bonnes intentions". Je vois bien son courage. Elle veut s'en sortir, se retrouver, écrire un livre...bouger, vivre.

Je constate la confusion, le coeur brisé, les rancoeurs et dans ses yeux trops sombres se reflétent encore tant d' images de feux et de combats...

Là , il n' y a pas encore de guérisson.

M. va sortir de cet hopital ( une ordonnance en poche) et elle ne sait toujours pas où loger ? et cela ne fait aucun probléme. Ni sa consommation d'alcool ! nada  ! ils s'en foutent .

La désinvolture de ce service psychiatrique face au morgellon me tourne les sens.

Savent ils que les personnes qui souffrent du morgellon sont plus enclins à la dépression et aux idées suicidaires ?

 

Je loge chez un autre de nos enfants. J'ai changé de cabane. La roue tourne. 

D'une maniére ou d'une autre je suis pret à intervenir.

Depuis le temps que je navigue dans les paradoxes et l'impro, j'ai pu acquérir une certaine souplesse dans l'action.

Le paradoxe étant celui ci : Si M. ne peut sortir ( le cas où !) je l'aiderai à se sauver de ce lieu.

On en est pas là. Pour l'instant j'attends et j'aide M. comme je peux, selon sa demande et selon mes capacités et mes dispositions.

M. veut vivre seule. Son projet de vie passe par notre séparation. 

C'est dur à vivre mais c' est normal, l'amour n'est pas une prison.

L'amour est envol et délivrance comme il est  renoncement et attachement .

En lui est le mystére et la connaissance. Il ne procéde pas à l'éveil, il est l' éveil. 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires