Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 21:29

 

24/02/2011

 

M. avait absolument besoin d'un traitement pour ses troubles mentaux. C' était devenu ingérable et bien sûr elle ne s'en rendait pas compte.

Comme j' étais devenu à ses yeux , le responsable de tous ses maux, je me suis servi de cela pour la décider de rentrer en Belgique. Elle voulait divorcer, ô la bonne idée ! Il m'a fallut l'aide de notre fils S. avec qui elle a gardé une très bonne relation.

 

01/03/2011

 

Le retour de M. en Belgique c'est bien passé . L'aide de notre fils S. fut prépondérante. Un chef d'oeuvre d'amour...la patience et l'humour. La tendresse et l'équilibre .

Moi, Je suis resté ici, sur ces lieux de désolations !

Voila 4 jours déjà qu'ils sont là bas et la "destruction" continue.

L'appartement de S et J est dans un complet désordre...la confusion est grande, le dialogue est lacunaire.

Lors de mon séjours en Belgique J 'avais parlé du morgellon au psychiatre réputé d'une clinique bien coté à Bruxelles ! Une clinique psychiatrique de renom .J' ai été désappointé par ce monsieur ! je n' ai rien entendu, aucun intérêt pour la maladie du morgellon ni pour la souffrance ni pour la complexité de la situation. Nada !

Et donc un "cul de sac " pour l' hospitalisation de M.

Nous allons essayer  une autre clinique psychiatrique à Bruxelles  avec un service de psychiatrie d'urgence.

Nos enfants et ses fréres vont essayer de l 'y emmener. Ce samedi.

Vont ils réussir à la convaincre ? une autre possibilité serait d'appeller la police, seulement voilà malgré ses défaillances M. n'est pas vraiment dangereuse aux yeux de la loi ni pour elle ni pour les autres . Dans l'état actuel de la situation il y a peu de chances que notre demande d'internement pour observation puisse être entendue .

J'ai travaillé comme assistant social à l'accueil psychiatrique  de cet hopital ....ll y a très longtemps.

Ceci me raméne de vieux souvenirs ! Une autre histoire !

 

J' apprécie grandement la solititude, enfin retrouvée.

Ici, il y a tout à reconstruire. C'est bien ! le soleil est généreux.

Je me retrouve. Je me recentre. je me repose de corps et d'esprit.

Le bonheur a retrouvé ses odeurs et ses couleurs.

Un ami de longue date et mon frére m' ont aidé financiérement. J 'ai commencé l' aménagement de nos chalets -abris de jardin !

Les nuits sont un peu pénibles. Le chagrin est souvent à l'assaut de ce dernier refuge. Il n'est pas mon seul adversaire devant le repos. Je crois que notre matelat est infesté d' acariens et mes démangeaisons me rappellent les nuits avec M..et le morgellon !

Le matin, notre drap était couvert de" petites particules et autres"...de l'indéfinissable avec parfois des petits restes d'insectes.

Un cauchemar pour toutes les nuits....De cette façon on peut comprendre son excés de vin.

L'aide médicale à l'époque, je le répete, nous a été refusée !  Alcoolisme et parasitophobie ...c'est tout ! Et c'est vraiment très court pour une énigme de cette dimension .

Evidemment le morgellon sait tellement bien se dissimuler .Quelle chance avions nous d'être entendu ?

Le savoir peut être l'ennemi du savoir. Que de fois j'ai vu des yeux se fermer et des raisons s' ériger en vérités. Comme si la raison seule pouvait tout expliquer et tout gouverner.

L'absence de curiosité du corps médical envers la maladie du morgellon est inquiétante car les temps sont aux changements, aux bouleversements, aux crises , aux transformations, aux mutations.

 

La situation évolue, l'improvisation est de rigeur !

Depuis 2 jours M. a changé d'attitude. Sa consommation de vin aurait diminué et elle a fait des démarches administratives pour ses papiers d' identités.

Un revirement inattendu. Ce n'est cependant pas la premiére fois que cela arrive.

Même sur la plan psychiatrique M. est inclassable .

J' insiste auprés de sa famille pour rester vigilant. L'hospitalisation en psychiatrie n'est pas forcément le seul chemin même si aujourd'ui c' est le plus évident.

La résilience est un phénomène psychologique naturel, puis je y croire dans le cas de mon épouse ?

Ce concept ne colle pas avec une psychose de type paranoiaque où l'introversion est pratiquement impossible.

Maintenant, poser un tel diagnostique à la hâte et sans observation sérieuse n'est pas trés sérieux non plus.

C'est cependant tout ce que nous avons pu obtenir de la plupart des médecins rencontrés à ce jour.

 

11/03/2011

 

Les démarches auprés du juge de paix vont être entamées. Ce jeudi , MI, frére de M. est passé avec un médecin généraliste. Il a pû constater la perturbation de son état mental et son refus de traitement.

S. aura le rappoprt médical demain. Aprés, dans un délai de 15 jours maximum, il y a intervention du juge de paix, et de la police,  en vue d'un entretien avec un psychiatre. Celui ci décidera de la nécessité d'hospitaliser M.

L' internement d'observation serait dans ce cas de 48 heures, suivi ou non d'une hospitalisation plus longue.

Ceci est une version . Il y en a plusieurs .

Cette procédure est longue , relativement violente puisqu'il y a intervention policiére et pour des cas limites comme celui de M. elle est lacunaire et inadéquate. C'est la notion de protection de l'ordre publique et du citoyen qui domine et pas le  médical.

J'ai insisté auprès de notre  fils pour qu' ils  (famille) envisagent plus sérieusement la possiblité d 'emmener M. directement dans un service d' urgence d'un hôpital psychiatrique . J' espére qu'ils seront plusieurs pour accompagner M. et S.

L' évaluation de la gravité d'une maladie mentale s' estime aussi en rapport avec  la souffrance de l'entourage.

J'ai télephoné au psychiatre de service, j'ai demandé qu' elle se renseigne sur la maladie du morgellon.

Elle ne connaissait pas . Cela ne m'étonne pas et en même temps je ne comprend pas cette lacune dans leur savoir.

Voilà déjà plus de 8 ans que cette maladie est apparue aux USA . Elle a suscité une belle controverse dans le monde médical américain. Et ici, en Belgique mais c' est vrai aussi pour la France et le Portugal, les professionnels de la santé mentale ( pour ne citer qu'eux) l' ignorent.

Wikipedia en fait mention. Cependant ce qu'ils en disent est dépourvu d'honnéteté vis à vis des milliers de personnes qui en souffrent . Donner des informations si restreintes et si tendancieuses, c' est quoi ? de l'incompétence ? de l' incrédilbilité de mauvais aloi ? Il faut lire les témoignages des personnes qui souffrent du morgellon, les résultats des analyses qui ont été faites par des laboratoires privés, les vidéos sur youtube , par exemple, pour se rendre compte qu'il y a là quelque chose qui résiste aux raisonnements, aux théories existantes et qui est vrai. Tout ramener à du psychologique c'est de la manipulation. Invoquer "internet" comme cause de cette maladie c'est de la roublardise !

Aurait - il une censure au sujet du morgellon  ou est ce simplement une forme d'incrébilité qui empèche une authentique approche de ce mystére ? qui empêche la " vision " ? 

La maladie du morgellon n'est pas une maladie comme les autres.

Et sa propagation ? Comment ne pas s'en soucier ? comment se fait sa propagation ? de quelle maniére est t' elle contagieuse ? , dans quelles conditions ?

Est ce vraiment sans importance que de constater l'émergence d'une maladie étrange, horrible à vivre et qui met en cause une haute technologie ?  Qui de surcroit pourrait bien être lié au développement des OGM ou des biopesticides et qui d' une maniére convaincante pose également la question des chemtrails .

En décembre 2008, à l'occasion de cette  conférence sur les nanotechnologies, je revenais de mon "campo" et  j'ai constaté qu' il n' y avait pratiquement aucune infos "grand public" sur ce sujet. Les nanos..presque tout le monde était dans l'ignorance, même dans le milieu universitaire il y avait très peu d'intérêt et de connaissances consistantes.

Qu' il y ai une censure sur le développement des nanotechnologies pour le grand pubic est à peu prés certain. Que d' investissements en Catimini...même en Belgique.

Depuis la situation a quelque peu évolué mais nous restons bien en deça de ce qu'il faudrait comme informations et sensibilisations à ce " nouveau monde " que l'homme à découvert  .

 L' or de là-bas n'est pas l' or d'ici

 

M. ?

je ne lui ai pas téléphoné depuis qu'elle est en Belgique. J'attends.

Ici je vîs dans des décombres, dans une habitation de fortune (!) mais j' avance bien. Je recompose !

J' ai appris à éviter la tristesse, à la maitriser.

Elle est toujours là mais elle ne peut plut m' envahir.

La colére ...je ne la maîtrise pas, pas encore ! La sublimer serait mieux .

C' est plus cher !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires