Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 13:23

Au début de notre histoire avec le morgellon j'écrivais des mails à nos amis, à nos familles. J'essayais d'y écrire ce que nous vivions, ce mystère à quoi nous étions confrontés . Ils me croyaient devenu "fou".

Je me souviens, il m'arrivait parfois d'écrire en transe, tellement la pression était forte , intenable. L'un des ces mails s'intitulait : Le morgellon, une histoire de sang et d'eau.

Je ne croyais pas si bien dire .

Aujourd'hui, cette histoire de sang contaminé est bien d' actualité.

Pour l'eau, je viens d'y être replongé ! d'une autre manière, par un autre coté .

L'eau et le morgellon ….

Ce vendredi 18 avril, m. devait retourner en Belgique. Cela n'a pas été possible . Ces perturbations mentales étaient redevenues beaucoup trop fortes.

Après presque un an de déprime, brusquement le "volcan" c'est réveillé.

C'est bien entendu plus difficile à gérer.

J'ai dû la laisser seule et je me suis réfugié dans ma cabane. Je ne sais plus trop quoi faire ?

Attendre que tout se détériore ? J'ai essayé qu'elle soit hospitalisée car ce jour oû elle devait prendre l'avion, son état était catastrophique. Hélas, elle s'est enfuie à l' arrivée de l'ambulance. Actuellement , elle est plus "calme" mais les élements délirants sont bien présents. Le "revue ménage" est de jour comme de nuit. La voila qu'elle peut à nouveau passer deux jours et deux nuits sans dormir.

L'aspect "maniacoi-dépressif" est devenu assez évident .

Quelques temps auparavant, alors que nous avions convenu de nous rendre chez notre fille my en arrivant du Portugal, nous avions appris une mauvaise nouvelle.

La compagnie des eaux avait interrompu leur fourniture d'eau suite à une facture non payée. Plus d'accès à l'eau cela veut dire plus de toilette, plus de salle de bain….

Comment est ce possible ? Quelle est le fond de cette histoire ?

La facture avait été déposée au CPAS car le montant était élevé suite à une ancienne fuite d'eau. Ensuite ? Le cpas n' a plus donné de suite et un jour sans prévenir la compagnie intercommunale des eaux, Hydrobru, à décidé de fermer le compteur et de stopper l'arrivée de l'eau.

Notre fille et son compagnon ont du se débrouiller comme ils le pouvaient . Cependant il n' était plus question que nous débarquions chez eux. Les conditions sanitaires ne le permettaient pas .

J'ai donc fait un courrier de protestation et d'information..

En voici le brouillon… Il me faudra l'envoyer par courrier, leur site ne permettant pas ce genre de correspondance !

------------------------------------------------------------------

Cher monsieur, chère madame,

Concerne : interruption de la fourniture des eaux chez monsieur F…,rue ..à 1050 Bruxelles

Je vous écris en ma qualité de "bon père de famille " au sujet de ma fille m. W.

A mon grand étonnement j'ai appris que vous avez fermé l'arrivée des eaux pour le logement cité sous rubrique, aux environs de 10 avril

Permettez moi de vous signalez mon indignation vis à vis de cette fermeture .

Certes, il y avait bien une facture en retard de paiement ( +/-1000 euros), mais je ne comprend pas que celle ci puisse justifier une interruption des fournitures et sans qu'aucun avertissement n'ai été envoyé aux personnes concernées.

Il y a quelques mois comme cette facture était en souffrance de paiement, Le CPAS avait été averti et la facture leur avait été remise avec une demande d' intervention.

Depuis, plus de nouvelle jusqu' au moment de votre intervention intempestive : Une fermeture des fournitures des eaux sans sommation ...

Si pour vous ce n'est sans doute là qu'un événement banal, sans grande importance, il faut que vous sachiez qu'une mesure d'interruption des fournitures des eaux peut avoir des conséquences dramatiques dans la vie des personnes qui en sont victimes .

Que c'est il donc passé ? Y a t' il eu une erreur administrative ? Un zèle inopportun d 'un employé ?

Je vous serais gré d'en chercher les explications et de m 'en informer .

Quant aux conséquences d'une interruption des fournitures des eaux, oui, celles ci peuvent être dramatiques et vous ne pouvez en faire l'économie.

Je considère que c'est inadmissible que vous puissiez ainsi procéder à de telles coupures sans souci de ce qui se passe derrière une facture impayée, sans connaitre la situation de ces personnes que vous privez d'un bien si fondamental ?

Souhaiteriez vous être la cause d'une épidémie ?

Ignorez vous que de nos jours, avec la prolifération de bactéries lié à notre mode de vie urbain et industriel, notre santé peut rapidement être menacée ?

Nous devions, mon épouse et moi quitter le Portugal pour nous rendre à Bruxelles et y passer quelques jours chez notre fille.

Cela n'a pas été possible vu les circonstances et c'est très regrettable.

Voila plus de 11 ans que mon épouse souffre de la maladie du morgellon.

De sa peau, peut sortir des grains noirs, des choses dures comme de la pierre, des cristaux, des parties d'insectes et des insectes vivants, des fils de couleurs parfois animés.

C'est là une maladie infectieuse horrible à vivre et les symptômes physiques et psychiques sont très éprouvant .

Aujourd'hui encore nous ne savons pas, ni d'oû vient cette maladie, ni comment elle se propage, ni comment elle peut se soigner ?

Je vous prie de trouver ci dessus plusieurs adresses de sites informant à ce sujet , mon blog et une copie du courriel adressé à la ministre des affaires sociales, madame Laurette Onkelinx.

Sachez aussi, que j' ai lu votre charte et que je n' y ai vu aucune mention au sujet de la procédure d'interruption pour motif économique ? Je m'en étonne et je m'en indigne également.

Ce manque de clarté est inadmissible . Pour le moins, la procédure visant à de tels interruptions devrait être indiqué, sans ambiguïté.

D'un point de vue social, tout devrait être mis en place pour que de telles interruptions des fournitures des eaux ne puissent se faire qu'en tout dernier recours.

Hélas, comme j'ai pu le constater …nous en sommes loin.

Dans l'attende de vous lire …..

----------------------------------------------------------------------------------------------------

photo Dave micklewright

photo Dave micklewright

Partager cet article

Repost 0

commentaires